DYP: le forum

Auteur Sujet: [DTC4] le débriefing !  (Lu 392 fois)

Titi

  • Bureau
  • Joueur compulsif!!!
  • *****
  • Messages: 5313
  • Culture ? Aaah... comme dans Agricola !
[DTC4] le débriefing !
« le: 09 avril 2018 à 08:05:07 »
Tout d'abord (parce que ça demande le moins d'efforts), les photos :












Dé qui roule fait se rogner les pouces

Titi

  • Bureau
  • Joueur compulsif!!!
  • *****
  • Messages: 5313
  • Culture ? Aaah... comme dans Agricola !
Re : [DTC4] le débriefing !
« Réponse #1 le: 09 avril 2018 à 08:05:39 »
Les valeureux belligérants se sont affrontés sur 7 tables thématiques (disposant chacune d'une règle custom rappelée par un petit papier sur la table même) :

Les plaines glacées :

Lacs gelés : les figurines de 30 mm peuvent traverser les lacs gelés sans effet. Les figurines plus grandes lancent un dé après leur mouvement et si le dé atteint ou dépasse le seuil selon leur taille (5+ pour les socles de 40 mm, 3+ pour les socles de 50 mm et 1+ pour les socles de 120 mm), la glace cède et le lac gelé devient un terrain d’eau peu profonde et un terrain dangereux (hazard terrain) qui inflige un POW 6 non-magique typé cold. La glace cède également si une AOE causant des dommages entre en contact avec le lac gelé.



Le champ d'honneur :

Fils barbelés : les fils barbelés sont des obstacles qui procurent la dissimulation (concealment). Toute figurine qui traverse des fils barbelés - sauf les figurines dotées des capacités Flying, Ghostly ou Incorporeal - subit 1 point de dommage (ce qui n’est pas le résultat d’une attaque). Si un heavy warjack/warbeast, un Colossal/Gargantuan ou un Battle Engine traverse des fils barbelés, il retire les fils barbelés de la table dès qu’il les contacte, subit le point de dommage puis poursuit son mouvement.



Les marécages impies :

Sentinelles-squelettes : les squelettes sont ennemis avec les deux joueurs. Ils ont DEF 11 ARM 17, 1 seul point de santé, Ghostly, Steady, Undead et Impervious Flesh (1 dé en moins sur les jets de dommages subis). Ils ont SPD 6, MAT 6, RNG 2 et POW 12. Ils ne s’activent jamais mais profite de la règle Countercharge. A la fin de chaque tour, s’ils sont engagés, ils attaquent aléatoirement une des figurines en mêlée et s’orientent directement vers elle.



Le bayou ensorcelé :

Brumes arcaniques : ces AOE de 5” sont des effets de nuée (cloud effect) qui ne sont jamais retirées du jeu (même par des sorts censés les retirer). A la fin du tour de chaque joueur, elles sont déplacées de 2d6” dans la direction d’un jet de dispersion (le ‘1’ est dirigé vers le bord de table adverse). Avant de lancer les dés pour un déplacement, un manipulateur de Focus/Fury peut en dépenser un point pour maintenir la brume à sa place si celle-ci se trouve à l’intérieur de sa Zone de Contrôle.



La vallée oubliée :

Bois constricteurs : les bois constricteurs sont des forêts avec une règle supplémentaire : toute figurine - sauf les figurines dotées des capacités Flying, Ghostly, Incorporeal, Pathfinder ou Treewalker - qui termine son activation totalement à l’intérieur d’un bois constricteur subit un jet de dégât non-magique POW 8.



Le centre de recherche évacué :

Bunkers abandonnés : les bunkers sont des Structures avec une ARM de 20 et 20 PV. Ils sont Girded (les bunkers et les figurines au contact ignorent les blast damages). Un guerrier en contact peut sacrifier son Action de Combat pour poser une AOE 4” entièrement dans les 15” de l’arc avant du bunker. Cette AOE ensuite dévie comme s’il s’agissait d’un tir raté. Les figurines sous la position finale subissent des blast damages non-magiques POW 10.



Le village déserté :

Pas de règle spéciale... ce n'est qu'un petit village !

Dé qui roule fait se rogner les pouces

Titi

  • Bureau
  • Joueur compulsif!!!
  • *****
  • Messages: 5313
  • Culture ? Aaah... comme dans Agricola !
Re : [DTC4] le débriefing !
« Réponse #2 le: 09 avril 2018 à 08:07:05 »
Et maintenant mon compte-rendu des opérations :

Wogshrog vient me chercher dans mon antre dès 8h du matin, comme prévu. Nous allons aussitôt harceler ma boulangère pour récupérer ma commande de 15 baguettes et j'y ajoute une quinzaine de croissants. Nous fonçons ensuite à la salle et déplions les tables pour pouvoir tout installer. Bien entendu, les joueurs commencent à arriver alors que je n'ai pas fini d'installer toutes les tables de jeu. Mais l'honneur est sauf : les deux cafetières sont déjà en route et le café est à disposition. Rapidement je finis de préparer les sites d'affrontement. Les joueurs en profitent pour papoter entre eux, manger les croissants et le gâteau apporté par Damien.

J'attire difficilement leur attention et découvre qu'il n'y a que 5 jeux de Company of Iron disponibles. Je décide donc de faire jouer les parties à 25 points comme des parties de Warmachine normales. Je commence à raconter le pourquoi de la baston puis invite les joueurs à choisir leur table en utilisant l'ordre de priorité défini par les inscriptions, comme prévu et annoncé. Il y a 13 participants, je fais donc le joueur fantôme. C'est quand même cool de pouvoir participer à son propre événement vu qu'il est forcément défini tel que celui où on voudrait participer ! ;D

En tant que gentil joueur fantôme, je m'apparie automatiquement en dernier avec le joueur resté solitaire.
A partir de la deuxième ronde, la priorité est donnée au vainqueur qui a gagné le plus tôt jusqu'au vainqueur qui a gagné en dernier puis au vaincu qui a perdu en dernier jusqu'au premier vaincu.

Mes pauvres petits Trenchers se font martyriser par les Tharns de Judapriest vu que mon Express Team et Maxwell Finn sont infoutus d'abattre un White Mane et que mes commandos ne tiennent pas le choc face aux Ravagers ("ouais, j'ai réussi deux Toughs de toute la partie...")

J'enchaine contre Rabanuts et j'essaie un vil plan de fourbe : ne croyant pas pouvoir réussir à sauver mon héros, je décide d'essayer de descendre celui de mon adversaire. Je parviens à briser son cristal et à coller 6 points de dommages à sa paladine. Mais ensuite, elle parvient à se mettre hors de portée et à s'enfuir. Et mes Trenchers se font martyriser par des Daughters of the Flame... ("là au moins, je ne rate pas mes Toughs : je ne les fais même pas...")

Et il est alors temps de se sustenter. Au menu : quiches lorraines, salades de riz et salades de pâtes, avec fromage et fruits à disposition. Tout comme les boissons. Et ça papote Warmachordes. Et ça rigole. Tout va bien.

Ensuite je tombe encore sur des menites en affrontant Escandil. Là, ce pauvre gobber de Pok finit foudroyé par un electro-leap malencontreux. Mon héros essaie de marquer des points de Carnage mais il est infoutu de tuer des Flamebringers... En tout cas, on a bien rigolé.

Là, je retombe sur Rabanuts. Ca ne le dérange pas de m'affronter à nouveau alors c'est parti ! Et je parviens à m'assurer la victoire au scénario mais pendant ce temps-là mes Trenchers se font martyriser et Rabanuts parvient à rafler la quasi-totalité des cristaux de pouvoir... tandis que je n'en récupère aucun. Pfff !

Pour la ronde suivante, c'est un compatriote qui se retrouve isolé : Alris. Alors on est parti pour un combat fratricide de Trenchers contre Trenchers. Mais mon Express Team a Snipe et pas la sienne. Mais la mienne est infoutue d'éliminer la sienne. Heureusement, la mienne réussit tous ses Toughs. Mais je finis par épuiser mon temps d'horloge... comme l'horloge n'est pas une condition de victoire, Alris peut continuer à jouer sur son temps et il ramasse des cristaux alors que moi, je n'en ai aucun. Re-pffff !

Et là, on découvre qu'il est déjà 20h !?! Ah merde !!! Je n'ai pas encore lancé la cuisson des saucisses de Morteau et des patates...  :'(
Vu l'heure, je décide d'annuler le sixième scénario mais de donner tout de même les progressions potentielles aux héros selon le choix de leur joueur.
Et on s'attelle à la cuisson. Pendant ce temps-là, les joueurs peuvent profiter du vin d'Arbois prévu (et du Pontarlier gentiment apporté par Ezekiel). Ça papote dur, ça rigole beaucoup et je peux venir m'incruster dans les discussions pendant que ça chauffe. Ces soirées déconnades entre joueurs plus ou moins vétérans de Warmachordes sont vraiment des moments que j'apprécie et qui me font aimer la communauté. :)

Je n'ai pas été le dernier à profiter du vin et du Pontalier... finalement chacun peut se jeter sur les saucisses et les patates. Avec de la cancoillotte réchauffée par les bons soins de Gruxxki et de son micro-onde d'appoint.

Ensuite, je profite lâchement du véhicule d'Ezekiel pour rentrer puisqu'il va profiter de mon hospitalité. Nous laissons tout sur place puisque nous pouvons fermer la salle à clé.

Le lendemain matin, retour sur place à 9h. On relance les cafetières. Tout le monde arrive à l'heure sauf le pauvre Alris qui a un peu de retard. Et Sig ne peut pas venir ce second jour. Il n'y a donc plus besoin de joueur fantôme. Je me charge donc de l'intendance : nettoyage des couverts, photos, suivi des parties et des progressions de héros.

Après la première partie, c'est le repas : salades de pâte et de riz comme la veille, agrémentée de tranches de jambon et de roti de dinde pour se faire des sandwichs ou accompagner les salades. On achève la bouteille de Pontarlier mais il y a des rescapées dans les bouteilles de vin d'Arbois.

Et il faut bien apporter la ronde finale. Là, à nouveau, le scénario de fin n'est pas au point : mettre une condition de victoire sur la mort d'un ennemi indépendant provoque des fins de partie trop précipitées et donc frustrantes. Ce point est à revoir et je n'en mettrai plus dans les prochains DTC.

Donc, c'est là la conclusion du DTC4. Grâce au classement, les joueurs viennent choisir tour à tour leur cadeau ("un classement ? Mais alors, c'était compétitif ?"... "Bah non !")

Et puisqu'on parle de classement, le voici :

JoueurPoints de Prestige     Points de Carnage
Rabanuts               22          10
Ezekiel               21          0
Seblewolf               20          4
Hudsonh               20          0
Alris               17          3
Wogshrog               16          0
Damien               15          0
Judapriest               13          11
Gruxxki               12          7
Allan               12          0
Escandil               11          24
Yannick               6          1
Sig               2          0
Titi               1          1

Escandil gagne le prix du plus gros meurtrier avec ses 24 points de Carnage : une rescapée des bouteilles de vin. Mais il me l'offre pour mes bons et loyaux services d'orga.

Un grand merci à tous les participants d'être venus ! Je me suis encore bien amusé au cours de ce DTC. :)
Promis, il y aura un DTC5 ! (et avec un Pok badasse, vu qu'il a un flingue maintenant... cf diorama ;) merci aux Grenoblois !)

Dé qui roule fait se rogner les pouces

Titi

  • Bureau
  • Joueur compulsif!!!
  • *****
  • Messages: 5313
  • Culture ? Aaah... comme dans Agricola !
Re : [DTC4] le débriefing !
« Réponse #3 le: 09 avril 2018 à 08:11:08 »
Voici le diorama qui m'a été offert :




Trop cool !  ;D
Dé qui roule fait se rogner les pouces