Jeux de figurines > Rapports de batailles

Parties de Bushido

<< < (2/3) > >>

Titi:
C'est un mardi soir de l'asso comme les autres... sauf que Ragnulf et Titi se sont mis d'accord pour faire une rencontre bien déséquilibrée en nombre de figurines sur Bushido : des samouraïs contre des gobelins !

Ragnulf sort donc cette liste pour la Préfécture de Ryu :

--- Citer ---Theme : Blood of the dragon
Mizuchi the Storm [14]
Hagane Takashi [10]
-Elixir of vigor [1]
Takashi, Ancestor [8]
Iiju Makoto [9]
Matsu Takashi the Thunder [8]
--- Fin de citation ---

Titi sort la liste suivante en Savage Wave :

--- Citer ---Theme : Thousand Eyes
Trak [6]
- Poisoned Weapons [1]
Uk-Kang [6]
Hiretsuna [5]
Tra-Peng |5]
Tribal Brute |5]
Tribal Brute [5]
Bakemono Archer [4]
Bakemono Archer [4]
Bakemono Raider [4]
Bakemono Raider [4]
Event : Hotei's Blessing [1]
--- Fin de citation ---

D'un commun accord, les scénarios à prières ont été écartés pour laisser la place à de la bonne grosse poutre. C'est finalement le scénario Reikan qui a été choisi :


Sans surprise, Titi a choisi Trak comme VIM et Ragnulf a choisi Mizuchi.

Et maintenant place au compte-rendu des combats (par les gobelins en vert, par les samouraïs en bleu) !

Tra-Peng fit irruption, en courant de toute la vitesse de ses frêles petites jambes :
"Chef ! Chef ! Les zumins ont planté plein d' trucs pointus dans l' corps d' Tourikiki jusqu'à c' qu'il soit mort ! Alors qu' Tourikiki, tout c' qu'il avait fait, c'est d' se soulager dans la rizière !
- Quoi !?!", s'exclama Trak en réponse, ayant rapidement revendiqué la position de commandement dès l'absence des Onis constatées. "On peut pas laisser passer ça ! Vengeaaaaance !!!
- Ouais, ouais, ouais !... Tout péter !... Pisser partout !", firent écho dans de nombreuses bouches gobelines.
Satisfait de l'engouement suscité, Trak demanda avec un grand sourire sauvage et à voix forte à la cantonnade :
'Qui vient au combat avec moi ?"
Et répondit... le silence. Même Uk-Kang et les brutes n'avaient pas réagi, mais c'était surtout parce qu'ils étaient absorbés par l'observation du passage d'un escargot.
Les gobelins les plus avisés firent quelques pas en arrière. Ainsi les volontaires furent tout désignés en première ligne : ceux qui n'avaient pas bougé, ayant seulement attendus silencieusement.
Blasé, Trak fit un grand geste autoritaire :
"Tra-Peng, tu nous guides ! En avant ! Allons pisser sur leurs sites sacrés !"
Les gobelins "volontaires" commencèrent à lui emboîter le pas de mauvaise grâce.
Puis Trak fit demi-tour pour aller chercher Uk-Kang et les brutes, avant de réellement commencer la marche vengeresse.

"Un gobelin sur nos terres sacrées, mais comment cela est il possible !", s'écria Hagane Takashi, furieuse.
"Je crains le pire pour nos frères qui gardent les frontières, les gobelins ne se déplacent jamais seuls, restons sur nos gardes !", reprit Iiju Makoto.
"La sécurité du dragon millénaire est le plus important, je vais demander l'aide de nos ancêtres", ajouta Matsu.

Et ce qui devait arriver arriva : les deux groupes se croisèrent dans la vallée des Toriis...
Les représentants de la Préfecture de Ryu étaient les premiers sur place :


La dizaine de gobelins se déversa en préparant leur vessie et remarquèrent trop tard la présence des guerriers :


Une petite vue d'ensemble :


Tour 1 :

Profitant des derniers instants d'obscurité de la nuit mourante, les gobelins se faufilèrent dans les ténèbres pour se rapprocher au plus vite de leurs ennemis. Trak resta prudemment en arrière pour garder les plus forts mais aussi les plus stupides des gobelins à portée d'injonctions. Un lancier gobelin fait irruption de derrière un rocher ! Il avait du s'endormir là et a été réveillé en sursaut...

Les créatures progressaient en se camouflant lâchement dans l'obscurité, tels les pleutres qu'ils étaient en espérant se soustraire à la vue des samouraïs.
Mais c'était sans compter sur la vue redoutable de Matsu Takashi, la shugenja. Cette dernière ayant reçu la bénédiction des Kamis, elle était dotée d'un sens du danger incroyable et d'une capacité à percer le camouflage des démons.
Les vaillants Ryu se mirent en formation afin de prendre les gobelins à leur propre jeu.



Tour 2 :

"Les voila", chuchota Matsu avant de canaliser une boule d'énergie transmise par les Kamis.
Son tir ricocha entre plusieurs adversaires faisant un mort et de nombreux blessés.
Le dragon millénaire, qui ne sentait pas le moins du monde en danger, daignât juste cracher une flammèche qui impressionnât les gobelins sans toutefois provoquer beaucoup de dégâts. 

Les archers gobelins essayèrent de riposter mais ne parvinrent qu'à érafler le majestueux dragon. Vivement agacé, Trak vocifèra : "Crevez moi ces peaux-jaunes !. Mal réveillé, seul le petit lancier obéit et il chargea Hagane en hurlant. Celle-ci le décapita en plein mouvement d'un coup de katana ample et négligent.
 


Uk-Kang.a une mine hilare après avoir observé le magnifique suicide du lancier gobelin : "Uk, uk, uk... Kang !". Puis, sous la directive de Trak, le brutal gobelin se jeta à son tour sur la combattante... 

"Ces gobelins sont minables, si vous ne tenez pas à la vie, je vais me charger de la raccourcir en même temps que votre tête !", hurla Hagane en chargeant le monstre bien plus gros qu'à l'habitude.
"Mais que se passe-t-il ? Je suis pourtant sure de l'avoir touché !", dit Hagane en constatant que son attaque n'avait fait aucun dégat alors que la différence de niveau entre les protagonistes ne faisait aucun doute.   



Pendant ce temps, le vaillant Iiju Makoto partit s'occuper du flanc gauche de la bataille.
Il finit par rejoindre un groupe qui se dissimulait derrière un arbre. L'affrontement fut bref, d'un coup de sabre il sépara la tête du corps du premier gobelin pendant que l'autre (qui semblait être l'un des leaders du groupe) prit la fuite. "Quel courage !", s'écria-t-il en se mettant à la poursuite du fuyard. 
 


Peu désireux de s'exposer face à une shugenja au regard perçant et à un samourai à la lame tranchante, les gobelins décidèrent sans se concerter de tous passer par la gauche du rocher. Après un regard panoramique, Trak estima que son camp s'en sortait bien : les Bakemonos étaient presque aussi nombreux qu'au début de l'engagement !



Tour 3 :   

Sentant les astres favorables, Trak décida de lancer les gobelins à l'attaque.

Titi déclenche son événement Hotei's Blessing pour pouvoir relancer une fois tous ses '1'. A la surprise générale, ça va beaucoup servir...

Uk-Kang commença par poursuivre son combat avec Hagane tout en glissant latéralement tel que Trak lui avait appris pour amener son adversaire à tourner le dos aux autres gobelins. Il resta sur la défensive face à son ennemie nettement supérieure en technique martiale. L'esprit ancestral des Takashi vit le danger et se rua sur une brute pour contenir les gobelins avant qu'ils ne submergent Hagane. Peu regardants, les sauvages verts décidèrent de tabasser ce nouvel ennemi. Et ce fut Hiretsuna qui porta le coup fatal, même s'il n'était pas parvenu à frapper dans le dos, sa spécialité.



Fou de rage après avoir vu l’ancêtre de la famille Takashi tomber après un combat héroïque, le dragon millénaire Mizuchi se rua sur le gobelin ninja et l'éventra d'un coup de dents.
Il se retrouva alors exposé au cœur de la bataille mais cela importe peu, en effet comment ces pleutres auraient-ils pu oser l’approcher ? Après tout ce n'étaient que des lâches qui attendaient d’être à trois contre un pour attaquer.
Le dragon était sûr de lui, mais c'était sans compter sur le mystérieux sortilège dont les gobelins semblaient bénéficier. En effet leur agilité, leur courage et leur aptitude à esquiver les coups semblaient ... surprenants. Les samouraïs devaient facilement avoir le dessus en combat rapproché et ce n'était manifestement pas le cas ...



Trak décela une ouverture, alors il hurla à son voisin d'attaquer le dragon. Contre toute attente, le dit gobelin parvint à trouver assez de courage pour agresser l'impressionnant reptile volant. Et il parvint aussi à échapper aux terribles morsures draconiques. Ne se laissant pas non plus intimider, Trak s'élança à son tour et déclencha un tourbillon de coups de kama sur Mizuchi. Mais le premier coup suffit à tuer...



Lancé telle une petite furie verte, Trak déboula dans le dos de Hagane et l'élimina à son tour, n'attendant même pas que le poison de ses armes agisse.



Les samouraïs tombaient les uns après les autres. Seul Iiju Makoto semblait ne pas être sous l'emprise du maléfice. Il tranchait et découpait tout ce qui se présentait à lui, y compris le fuyard qu'il avait rattrapé sans grande difficulté. Cependant cette course poursuite l'avait isolé de la bataille. Il était loin de tout et mettrait du temps à pouvoir venir aider ses camarades.



Trak était satisfait : Tourikiki a été brillamment vengé. Mais encore fallait-il survivre à la bataille !



Les gobelins marquent 1 point de victoire pour avoir éliminé le VIM adverse alors que le leur est toujours en jeu.

Tour 4 :   

Matsu Takashi était horrifiée de voir ses camarades tomber de manière aussi inexplicable. Elle décida de lancer une attaque très puissante sur ce qui semblait être le chef du groupe de bakemono. Cependant cette attaque mis du temps à partir et un archer gobelin eu le temps de venir dévier le tir qui ne fit qu'effleurer le chef. Matsu était en mauvaise posture, elle excellait en tant que shugenja mais le corps à corps n'était pas sa spécialité. C'est alors qu'elle entendit un grand cri. Elle vit alors Iiju Makoto sectionner la gorge de l'archer pour la sauver.
"Fuyez !", cria-t-il à bout de souffle.
"Je ne peux vous abandonner, Makoto sama !", cria-t-elle en retour.
"Tout est perdu, sauv...". Trop tard.



Et les gobelins déferlèrent pour protéger leur chef. Seule une brute hésita brièvement sur la conduite à tenir : Trak était trop loin pour lui hurler dessus. Uk-Kang arriva en dernier et rata lamentablement la shugenja.



L'encerclement gobelin se poursuivit autour des deux derniers survivants humains. Trak avait choisi l'option prudente : il s'était caché derrière un arbre en attendant que ses subordonnés finissent de régler l'affrontement.



Les gobelins marquent 1 point de victoire pour avoir amené leur VIM en bordure de la zone de déploiement adverse.
 
Tour 5 :

Grace à une superbe feinte, Iiju mit fin à la vie de la brute gobeline qui se tenait devant lui. Il savait qu'il était perdu mais son honneur de samouraï lui dictait de rester se battre jusqu'au bout. Et il devait protéger la jeune Matsu ...



Et une brute vint détourner l'attention de la shugenja, ne parvenant pas à lui asséner de coups efficaces. Ce fut donc Uk-Kang qui dut s'en mêler et qui écrasa de sa massue le joli petit crâne de la shugenja.



Tandis que les coups pleuvent de manière désespérée, Trak reste à sa position et observe de loin. Tout se déroule comme prévu !



Tour 6 :   

Sentant son heure arriver et transi de chagrin à cause de la perte de Matsu, Iiju asséna un coup désespéré à la brute la plus imposante et la tua sur le coup. "Si je dois mourir, vous mourrez avec moi !", hurla-t-il.



Sentant la victoire imminente, les gobelins continuent de s'acharner sur le dernier combattant. Et c'est la dernière brute qui profitera de l'épuisement du samouraï pour lui porter le coup décisif.



Et la bataille se termine sur l'éradication des humains dans cette vallée...



Les gobelins marquent 1 point de victoire pour avoir conservé leur VIM en jeu jusqu'à la fin de la partie.

Et c'est donc une superbe victoire gobeline : 3 à 0 !!!
Qui a surtout été obtenue grâce à de multiples coups de malchance pour Ragnulf qui ont grandement sauvé les gobelins à plusieurs reprises, ainsi que des jets de défense moisis qui ont provoqué des trépas prématurés chez les défenseurs de la Préfecture.

Merci à Ragnuf pour la partie et sa participation (en bleu) au compte-rendu ! :)

Titi:
Et le mardi suivant, il était temps d'offrir sa revanche à Ragnulf.
Alors nous sommes partis sur un autre scénario à VIM (Very Important Model) : The Envoy !



Les listes sont les mêmes :


--- Citer ---Theme : Thousand Eyes
Trak [6]
- Poisoned Weapons [1]
Uk-Kang [6]
Hiretsuna [5]
Tra-Peng |5]
Tribal Brute |5]
Tribal Brute [5]
Bakemono Archer [4]
Bakemono Archer [4]
Bakemono Raider [4]
Bakemono Raider [4]
Event : Hotei's Blessing [1]
--- Fin de citation ---



--- Citer ---Theme : Blood of the dragon
Mizuchi the Storm [14]
Hagane Takashi [10]
-Elixir of vigor [1]
Takashi, Ancestor [8]
Iiju Makoto [9]
Matsu Takashi the Thunder [8]
--- Fin de citation ---


Nous choisissons les mêmes VIM que la partie précédénte : Trak et Mizuchi.

Tout fier de sa récente victoire sur les humains, Trak décida d'aller s'en vanter auprès de ses supérieurs Onis. Un long périple dans les montagnes commença donc. Et quelle ne fut pas sa surprise quand il vit une petite troupe à l'autre bout d'un défilé rocheux...
"Quoi !?! Mais on vient d' les buter !!! Ça doit êt' des jumeaux... ou des sal'tés genre Yurei... bah, en tout cas, on va les re-buter !"



Tour 1 :

Profitant à nouveau des dernières ténèbres précédant l'aube, les gobelins se faufilent vers le centre de la vallée. Un lancier gobelin perdu dans ces désolations rocailleuses fit irruption de derrière un rocher pour venir en avant-garde. Les humains progressèrent prudemment, la shugenja se déportant sur un flanc, le dragon et l'esprit ancestral sur l'autre flanc. Hagane alla profiter du couvert d'un gros rocher central, tandis que Iiju bloquait un passage.



Tour 2 :

Encore galvanisé par son triomphe précédent, Trak lança ses brutes à l'attaque : "Broyez moi ç'ui-là !". Et les deux brutes se jetèrent simultanément sur le samouraï qui se tenait vaillamment sur le passage. Les coups de gourdin plurent mais ne trouvèrent pas de défaut dans l'armure du samouraï. Iiju s'en sortit indemne. Hagane vint à la rescousse et transperça le cœur d'un des massifs gobelins. Iiju ne voulait pas rester en reste : il décapita donc la seconde brute. De son côté, Uk-Kang alla chercher sa cible préférée, Matsu, et lui écrasa le crâne d'un seul coup. Il essaya ensuite de contourner les deux dangereux samouraïs. Mais c'était sans compter avec Mizuchi qui s'aida des vents pour augmenter sa vitesse et revint de ce côté des combats. Ensuite, les archers prirent Hagane pour cible mais les flèches ricochèrent sans effet. Laissé seul, l'esprit ancestral dut subir la charge de deux gobelins puis Hiretsuna vint fourbement l'achever. "Ça craint par la gauche...", le conseil du guide Tra-Peng semblait avisé. Trak décida donc de courir rejoindre le flanc droit, tandis que le guide préférait garder le couvert du rocher.



Tour 3 :

Puisqu'il était à portée, Mizuchi alla méthodiquement croquer Uk-Kang. Les archers gobelins se cpncentrèrent sur leur tir et les flèches parvinrent à percer l'armure d'Hagane. Ce qui ne fit qu'éveiller sa fureur. Elle chargea les deux gobelins. Et en une seule passe d'arme magistrale, elle fit passer de vie à trépas ses deux adversaires. De son côté, Iiju soutint la charge d'un gobelin raider en le faisant s'empaler sur son katana. Puis il se rapprocha des gobelins survivants et occis Tra-Peng et Hiretsuna venus désespérément l'agresser. Alors seul survivant, de dépit, Trak alla croiser le fer avec le fier samourai. Il y récolta une profonde entaille.



Les samourais marquent 1 point pour avoir blessé les premiers le VIM adverse.

Tour 4 :

Reconnaissant la bravoure du guerrier gobelin, Iiju lui accorda une fin rapide et indolore par une vive décapitation.



Et c'est le terme de la partie, faute de combattants gobelins...
Les défenseurs de la Préfecture de Ryu l'emportent en marquant les 3 points de scénario.
C'est donc une belle revanche à 3-0 en seulement 4 tours !
Ce qui est un déroulement plus normal de l'affrontement samouraïs contre gobelins... ;D
Merci à Ragnulf pour la partie ! :)

(Bon, il va quand même falloir s’entraîner avec nos vraies listes pour le prochain tournoi...)

Von Astar:
Bon ba 0-3, 3-0, va falloir faire la belle ! et pas d'égalité s'il vous plaît

Titi:
Faire une rencontre samouraïs bourrins contre masse de gobelins, c'est rigolo la première fois.
Là, la première partie s'est déroulée avec des résultats complètement improbables...
Alors nous en avons joué une seconde pour rassurer Ragnulf.
Elle a eu l'issue normalement prévisible.
Maintenant, je trouve peu d'intérêt à refaire encore une fois un affrontement aussi déséquilibré. 8)
Mais il y aura d'autres parties de Bushido qui seront rapportées... ;D

Ragnulf:
Je vois pas non plus l’intérêt de refaire encore cette partie. On a pu prouver une bonne fois pour toute que les mega listes swarm (surtout gobelins) ca marche pas des masses quand il y a que ca. Sauf quand l'adversaire joue de mega malmoule  ;)

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique