DYP: le forum

Auteur Sujet: Great Western Trail  (Lu 837 fois)

Damien

  • Joueur compulsif!!!
  • *******
  • Messages: 2836
  • Ludo-lique
    • Culture Jeux - Animation Ludique
Great Western Trail
« le: 08 février 2017 à 10:03:29 »
Petite découverte de Great Western Trail, hier soir à la salle. Martin est venu nous présenter le nouveau Diamant d'or. J'avoue avoir été conquis par le jeu. Le thème et le mécanisme sont très intéressant. Les mécaniques fluides et les icônes simples. Un futur jeu a avoir. On a joué à trois : dernier comparse Ludovic, adepte des jeux du genre. Trois stratégie différentes mais au final des points de victoire compris entre 90 et 101. Très très serré donc. Une bonne soirée donc. Merci pour cette découverte.



jub

  • Joueur acharné!!
  • ******
  • Messages: 2406
  • "Mouche !"
Re : Great Western Trail
« Réponse #1 le: 08 février 2017 à 11:38:25 »
Le jeu est sorti à Essen il y a quelques mois déjà mais il sort en français à la fin de février.
C'est Gigamic qui s'y colle après avoir traduit le précédent gros jeu de l'auteur Alexander Pfister (Mombasa, Diamant d'Or de l'an dernier).
Et c'est également l'auteur de Isle of Skye qui a fait parlé de lui en bien en 2016.
- Qu'est ce qu'il y a de mieux dans la vie Conan ?
- écraser ses ennemis, les voir agoniser devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
- Et toi, Jub ?
- Pareil mais sur un plateau.

catchouman

  • Membre de l'association
  • Joueur acharné!!
  • ****
  • Messages: 1849
  • Songe à ta fin, pense à ton but.
Re : Great Western Trail
« Réponse #2 le: 08 février 2017 à 17:37:38 »
Très sympa.
On sent vraiment la touche de Mombasa, avec du deckbuilding, du placement, de la micro gestion, des personnages qui optimisent les actions un peu comme les choix qu ouvres les  piste des actions de Mombasa. Iconographie très digeste.
Plus des bâtiments. Et des cow boys.

Une petite erreur dans la gestion des objectifs (qui rejoignent la défausse).
Mais rien de dramatique.

Bravo à Damien, roi des meuh meuh.
Ad luna in flamma gloria.